LOCATION MEUBLÉE PROFESSIONNEL

Investir en Location Meublée Professionnel (LMP), c’est valoriser son patrimoine et se procurer des revenus complémentaires non fiscalisés pendant une longue durée grâce au principe de l’amortissement du bien.

Avantages du LMP

Le statut de Loueur en Meublé Professionnel permet d’envisager la constitution d’un patrimoine immobilier permettant de disposer, le moment venu, de ressources complémentaires.

Contrairement aux locations nues, les loyers sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non pas dans la catégorie des revenus fonciers. Le fait de déclarer ces revenus dans cette catégorie permet de déduire de ses revenus locatifs :

  • Les intérêts d’emprunt,
  • Les charges de propriété, de copropriété, d’entretien et de réparation,
  • Les amortissements des murs et des meubles.

Logements concernés par le LMP

  • 1/ Les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes)
  • 2/ Les Résidences Etudiantes
  • 3/ Les Résidences de Tourisme d’Affaires
  • 4/ Les Résidences de Tourisme (RTC : Résidences de Tourisme Classées)
  • 5/ Les Résidences Séniors

Obligations à respecter en LMP

  • Au moins un des membres du foyer fiscal doit être inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en tant que Loueur en Meublé Professionnel (LMP),
  • Les recettes annuelles retirées de la location Meublée Professionnelle doivent dépasser 23 000 € sur l’année civile, y compris en cas de clôture d’exercice en cours d’année. Ce plafond doit être apprécié en comptabilisant l’ensemble des recettes concernées des membres du foyer fiscal,
  • Les recettes retirées de la location meublée professionnelle doivent être supérieures au montant total des autres revenus d’activité du foyer fiscal.

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, le loueur devra être considéré comme un loueur non professionnel.

Avantages fiscaux du LMP

Opter pour le régime du Loueur en Meublé Professionnel offre au contribuable la possibilité d’imputer ses déficits sur son revenu global (BIC) et d’amortir les biens liés à la location sur le mode linéaire. Le LMP peut imputer sur son revenu global les déficits occasionnés par cette activité. Ces déficits peuvent être occasionnés par : les frais d’entretien et de réparation, les impôts locaux, les frais de gestion et d’assurance, les intérêts d’emprunt, l’amortissement, etc.

Le contribuable peut en outre bénéficier, dans certains cas, de l’exonération des plus-values et d’allégements fiscaux en cas de mutation à titre gratuit.

L’avantage fiscal le plus attractif du statut de LMP est la faculté de pouvoir imputer les déficits d’exploitation sur le revenu global, à condition d’opter pour le régime du réel ou du réel simplifié.

Si le loueur en meublé offre, en plus de la location, certaines prestations (restauration, loisirs, etc.), la location est assujettie à la TVA et le LMP pourra prétendre à un remboursement de TVA.

Pour toutes renseignements supplémentaires n’hésitez pas à nous contacter.

Defiscalisation immobilière | Trust Patrimoine

PROFITEZ D’UNE ÉTUDE GRATUITE DE VOTRE PROJET

CONTINUEZ DANS LA DÉCOUVERTE
DES LOIS DE FINANCES

La Loi Censi Bouvard
Démembrement de propriété
La Loi Pinel
Location meublée non profesionnel (LMNP)
La Loi Malraux
Location Meublée professionnel (LMP)

REJOIGNEZ NOUS SUR LES RESEAUX

DEMANDE D’INFORMATION
ÊTRE RAPPELÉ
RECEVOIR NOTRE GUIDE